LES CROISIèRES à LA VOILE

Pas toujours de tout repos...

Partager


Où et comment partir ?

Voir nos différentes sessions

Pour les terriens que nous sommes, le mot « croisière » évoque souvent le farniente sur un paquebot   ou un Yacht de luxe. Mais pour les plaisanciers à la voile, cette image d'Epinal s'accompagne de quelques nuances. Mains dans le cambouis, voiles déchirées et avaries en tout genre font les succès d'audience des « radios-pontons » ou des soirées dans les bars de voileux. Ce genre d'expérience en période vacances vaut-il vraiment le coup ? La réponse est oui si l'on en croit les mordus de la croisière à la voile. Des mésaventures vite balayées par les souvenirs de longs surfs dans la houle du large, les couchers de soleil en mer, les visites de dauphins, le poisson fraîchement pêché ou la découverte de nouveaux horizons. 

Le grand voyage

Les petits voiliers de croisière sont aussi de très bons supports pour se faire la main avant d'aller plus loin.  Si l'envie vous prend d'aller voir à quoi ressemble le vaste monde, vous aurez besoin d'un voilier plus important capable d'encaisser le gros temps sans broncher. De ce point de vue, une unité de 12 mètres est suffisante pour un tour du monde. Vient ensuite la question de la place à bord. Pour un voyage en famille avec quatre ou cinq personnes à bord, on apprécie de disposer d'une quatrième cabine. Celle-ci pourra aussi servir d'atelier, de « bureau » ou d'espace de rangement supplémentaire. Ensuite, le choix du programme dépendra du temps dont on dispose. Un an suffit largement pour un tour de l'Atlantique, deux ans (plutôt trois) est un minimum pour profiter d'un tour du monde. De quoi engranger des souvenirs pour toute une vie ?

 

Une croisière commence près des côtes
Une croisière commence près des côtes
Et si on partait aux Seychelles
Et si on partait aux Seychelles


Ecole de croisière

Pour que ce rêve devienne réalité, il est toujours conseillé de passer par une école de croisière.

C'est en effet le meilleur moyen d'atteindre l'autonomie sans perdre de temps. Les sorties avec des amis, sont souvent moins prolifiques car dédiées à un temps de loisir. De plus un skipper même très doué en navigation ne sera pas forcément un bon pédagogue. Si l'on ajoute à cela les tensions probables entre amis ou personnes de la même famille, on obtient une magnifique situation de blocage frustrante pour tous les participants. Enfin, les lacunes d'un apprentissage « entre amis » s'impriment généralement pour la vie et peuvent un jour coûter très cher. La solution : aller apprendre ailleurs et multiplier les expériences pour revenir en vainqueur !

Naviguer plus tard entre amis en étant détendu et sûr de soi.

 

Croisière côtière

Lorsqu'on dispose de peu de vacances, l'option la plus appropriée pour partir en croisière reste la location de bateau. L'atout principal de cette formule est la possibilité d'explorer différents terrains de jeu d'une année sur l'autre. En période estivale, la Méditerranée reste toujours très demandée avec ses destinations classiques comme la Corse, la Croatie, la Turquie, la Grèce ou les Baléares. Ceux qui sont allergiques à la foule iront plutôt hors-saison ou tenteront de sortir des sentiers battus. L'Europe du nord, par exemple, offre certes moins de soleil que la Méditerranée, mais cet inconvénient est souvent compensé par une qualité des échanges avec les populations locales inversement proportionnelle au volume de fréquentation touristique. Les plages de sable blanc du nord de l'Ecosse, les fjords de Norvège, les îles du Danemark ou les côtes d'Irlande sont autant de régions à explorer avec dépaysement garanti.

 

Ces régions restent cependant assez techniques en termes de navigation. Si vous ne vous sentez pas à la hauteur, mieux vaut louer les services d'un skipper pour éviter le stress et profiter pleinement de la balade.

 

Les eaux tropicales offrent aussi de nombreuses possibilités, notamment pendant la période hivernale pour les Antilles qui restent un des paradis de la voile avec la Polynésie.

 

Autre possibilité, l'achat d'un voilier. Cette solution peut s'avérer intéressante si vous naviguez plus de trois semaines par an. Une très bonne solution pour sortir sur un coup de tête et profiter d'une fenêtre météo, rencontrer des gens et partir sans avoir de compte à rendre. Un voilier de 9 à 10 mètres suffit pour faire du cabotage en couple ou à quatre, avec des frais d'exploitation réduits. A petit bateau, petits soucis, c'est-à-dire moins de frais d'entretien, une meilleure maniabilité et donc plus d'opportunité de sortir facilement.

Voir nos différentes sessions


La location de bateau

Mon premier est l'une des plus belles villes de France.

Mon second est le plus grand port de plaisance d'Europe.

Mon troisième est au coeur du bassin de navigation le plus ensoleillé de la côte atlantique.

Mon quatrième est un haut lieu de la consommation d'huîtres, moules et de vin rosé de l'île de Ré, sans oublier les frites.

Mon tout est une seule et même ville dont vous avez sûrement déjà entendu parler.

Vous l'aurez compris, une location de bateau à La Rochelle, par exemple, pour un week-end ou une croisière vous permettra de profiter à la fois de gros atouts touristiques et d’un secteur nautique extrêmement dynamique et varié.